Zoom sur le budget 2019 : Faire mieux avec moins !

0

Approbation du rapport d’orientations budgétaires pour l’élaboration du budget de la ville pour l’exercice 2019.

Rapport sur le Débat d’orientation budgétaireTélécharger

Le budget primitif 2019 voté lors du conseil municipal du 20 décembre 2018

A peine renouvelé, le Conseil Municipal a voté le budget pour l’année 2019 dans un contexte de baisse continue des dotations de l’Etat, de refus d’augmenter les impôts, mais aussi dans la perspective de la réalisation des projets du mandat 2018-2020.

Villemomble Magazine : Comment le budget est-il réalisé ?

Gilbert Le Masson, Adjoint aux finances : pour l’élaboration du budget, nous sollicitons les services de la Ville. Ceux-ci préparent un projet de budget en tenant compte des objectifs que nous leur avons fixé au préalable et des projets que nous voulons voir réalisés dans l’année. Les propositions sont alors arbitrées en réunions budgétaires, avant d’être soumise au vote du Conseil Municipal.

VM : Quelles sont les contraintes budgétaires qui pèsent sur la commune ?

GLM : Les finances de la Ville sont saines. Alors que de très nombreuses communes sont affectées par une dette publique importante, voire par des emprunts toxiques, nous avons la chance d’avoir une dette à zéro. C’est très rare ! Cela étant, nous sommes nous aussi impactés par la baisse drastique et continue des dotations de l’Etat. Depuis 2014, la collectivité a ainsi perdu 3M€ sans pour autant réduire nos missions de service publique. Si certaines compétences ont été transférées à l’intercommunalité à double niveau formée par la Métropole du Grand Paris et le territoire Grand Paris Grand Est, nous avons dû financer cette mutualisation.

VM: En résumé, quelle est la ligne directrice de ce nouvel exercice budgétaire ? Aujourd’hui, nous devons faire mieux avec moins. C’est un défi, mais nous sommes déterminés à réussir cette équation, pour les Villemomblois. En 2019, pour la 19 ème année consécutive, nous avons refusé d’augmenter les impôts locaux !

Les commentaires sont clos.