Marcel Gaudion, le premier capitaine de France de handball est décédé

0

C’est à l’âge de 97 ans que Marcel Gaudion, premier capitaine de l’équipe de handball de Villemomble et champion national, s’est éteint.

Cet homme, impressionnant tant par son physique (1m86 pour 86 kilos) que par son talent, découvre le handball durant la Deuxième Guerre mondiale alors qu’il pratiquait déjà l’athlétisme et le basket-ball au stade de Villemomble. Petit à petit, Marcel Gaudion se prend d’intérêt pour cette discipline (encore inconnue en France) et entre dans l’équipe Villemombloise qui se créée. Ce Gabinien d’origine commence donc à pratiquer le handball à onze en extérieur sur un terrain de foot ainsi qu’à sept en salle. Cette seconde version finira par s’imposer et le président du club accordera un espace dédié au handball, un privilège rare à cette époque.

Il remporte le premier Championnat de France avec Villemomble

En 1945, c’est une première victoire pour Marcel Gaudion et son équipe qui remportent la Coupe de France face à Asnières devant les 15 000 spectateurs présents au Parc des Princes. Quinze jours plus tard, ils deviennent champions de France à onze à Saint-Ouen face au PUC (Paris Université Club). S’en suivra une deuxième victoire en 1949 puis le club remportera en 1953 son premier titre national à sept avec Marcel Gaudion comme capitaine. À ses côtés, Maurice Chastanier, demi-centre et brillant buteur des Bleus, qui donnera d’ailleurs son nom à la salle des sports située au 126 Rue de Neuilly à Villemomble.

Durant les années 1940 et 1950, l’équipe de handball de Villemomble porte son total de victoires à sept coupes de France et deux championnats de France en handball à onze. En 1953, la Ville remporte aussi la première édition du Championnat de France à 7.

Les commentaires sont clos.

😷 Port du masque obligatoire & nouvelles modalités d'accueil du public :‼️ Cliquez ici !