Le tri des ampoules et des néons

0

La ville a signé une convention pour le recyclage des néons et des ampoules. La société Récylum met gratuitement à la disposition de la commune, au sein de la déchèterie, des conteneurs de collecte des lampes usagées. Elle en assure le ramassage puis, le recyclage.

Récylum est un éco-organisme agréé par les pouvoirs publics pour l’élimination des lampes usagées. C’est l’Éco-contribution que vous payez lors de l’achat d’une lampe neuve qui permet de financer sa collecte en déchèterie et son recyclage.

Les filières développées par Récylum et les éco-organismes dédiés aux autres appareils électriques et électroniques usagés (téléviseurs, frigos…) s’inscrivent dans une démarche respectant les principes du développement durable et de l’intérêt général :

  • bilan écologique global positif,
  • développement économique lié à l’activité de la filière,
  • promotion du développement des entreprises du secteur de l’économie solidaire (entreprises d’insertion).

Pour une lumière propre !

Le recyclage des lampes

Quelles lampes doit-on recycler ?

  • tubes fluorescents dits “néons”,
  • lampes fluocompactes dites “basse consommation”.

Ne se recyclent pas

  • les ampoules halogènes,
  • les ampoules classiques à incandescence.

Les lampes et l’environnement

Quels avantages à l’usage ?

  • À luminosité égale, les lampes flurorescentes consomment 5 fois moins d’électricité que les ampoules. L’Agence Internationale de l’Énergie estime que le passage mondial à l’utilisation de la lampe fluorescente pourrait éviter l’émission de 470 millions de tonnes de CO2 en 2010, soit près de la moitié des objectifs de réduction du Protocole de Kyoto.
  • La durée de vie des lampes est 10 fois supérieure à celle des ampoules à filament, ce qui permet de limiter le nombre d’unités produites pour le même service rendu et donc de diviser par 10 la quantité de déchets produits. Elles participent donc à la préservation des ressources naturelles et à la baisse du volume des déchets.

Que dit la loi ?

Le code de l’environnement (article L541-2) impose à toute personne détenant des déchets de s’en débarrasser dans des conditions respectueuses de l’environnement.

Pourquoi les recycler ?

  • 93 % du poids des composants des lampes sont recyclables.
  • Le mercure, présent en infime quantité dans les lampes, est une substance dangereuse mais néanmoins indispensable au fonctionnement des lampes. Le recyclage des lampes permet de récupérer et réutiliser ce mercure.
  • Produire des tubes fluorescents à partir de verre recyclé nécessite moins d’énergie puisque le calcin (débris de verre) a un niveau de fusion inférieur à celui du sable (matière première principale du verre).

Composition du recyclage

  • VERRE 88 % : réutilisé pour la fabrication de tubes fluorescents neufs, d’abrasifs, de céramiques ;
  • MÉTAUX 5 % : totalement recyclés dans la filière métaux ;
  • AUTRES 4 % : incinération permettant la production de chaleur ou d’électricité ;
  • POUDRES FLUORESCENTES 3 % : neutralisées puis enfouies dans un centre de classe 1 ;
  • MERCURE 0,005 % : totalement récupéré et purifié, puis réutilisé.

Pour trouver le Point de collecte Lampes le plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site Malampe.

Les commentaires sont clos.

😷 Port du masque obligatoire & nouvelles modalités d'accueil du public :‼️ Cliquez ici !