Le tri des ampoules et des néons

0

La ville a signé une convention pour le recyclage des néons et des ampoules. La société Récylum met gratuitement à la disposition de la commune, au sein de la déchèterie, des conteneurs de collecte des lampes usagées. Elle en assure le ramassage puis, le recyclage.

Récylum est un éco-organisme agréé par les pouvoirs publics pour l’élimination des lampes usagées. C’est l’Éco-contribution que vous payez lors de l’achat d’une lampe neuve qui permet de financer sa collecte en déchèterie et son recyclage.

Les filières développées par Récylum et les éco-organismes dédiés aux autres appareils électriques et électroniques usagés (téléviseurs, frigos…) s’inscrivent dans une démarche respectant les principes du développement durable et de l’intérêt général :

  • bilan écologique global positif,
  • développement économique lié à l’activité de la filière,
  • promotion du développement des entreprises du secteur de l’économie solidaire (entreprises d’insertion).

Pour une lumière propre !

Le recyclage des lampes

Quelles lampes doit-on recycler ?

  • tubes fluorescents dits “néons”,
  • lampes fluocompactes dites “basse consommation”.

Ne se recyclent pas

  • les ampoules halogènes,
  • les ampoules classiques à incandescence.

Les lampes et l’environnement

Quels avantages à l’usage ?

  • À luminosité égale, les lampes flurorescentes consomment 5 fois moins d’électricité que les ampoules. L’Agence Internationale de l’Énergie estime que le passage mondial à l’utilisation de la lampe fluorescente pourrait éviter l’émission de 470 millions de tonnes de CO2 en 2010, soit près de la moitié des objectifs de réduction du Protocole de Kyoto.
  • La durée de vie des lampes est 10 fois supérieure à celle des ampoules à filament, ce qui permet de limiter le nombre d’unités produites pour le même service rendu et donc de diviser par 10 la quantité de déchets produits. Elles participent donc à la préservation des ressources naturelles et à la baisse du volume des déchets.

Que dit la loi ?

Le code de l’environnement (article L541-2) impose à toute personne détenant des déchets de s’en débarrasser dans des conditions respectueuses de l’environnement.

Pourquoi les recycler ?

  • 93 % du poids des composants des lampes sont recyclables.
  • Le mercure, présent en infime quantité dans les lampes, est une substance dangereuse mais néanmoins indispensable au fonctionnement des lampes. Le recyclage des lampes permet de récupérer et réutiliser ce mercure.
  • Produire des tubes fluorescents à partir de verre recyclé nécessite moins d’énergie puisque le calcin (débris de verre) a un niveau de fusion inférieur à celui du sable (matière première principale du verre).

Composition du recyclage

  • VERRE 88 % : réutilisé pour la fabrication de tubes fluorescents neufs, d’abrasifs, de céramiques ;
  • MÉTAUX 5 % : totalement recyclés dans la filière métaux ;
  • AUTRES 4 % : incinération permettant la production de chaleur ou d’électricité ;
  • POUDRES FLUORESCENTES 3 % : neutralisées puis enfouies dans un centre de classe 1 ;
  • MERCURE 0,005 % : totalement récupéré et purifié, puis réutilisé.

Pour trouver le Point de collecte Lampes le plus proche de chez vous, rendez-vous sur le site Malampe.

Les commentaires sont clos.

Afin de traiter les dossiers d'inscription, le service enfance sera exceptionnellement fermé au public les jeudis 11, 18 et 25 avril après-midi. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée.