Enquête de circulation

0

Le sujet de la circulation et du stationnement demeure une préoccupation importante des Villemomblois. C’est la raison pour laquelle, le Maire et sa majorité avaient fait d’une ville apaisée, un engagement de campagne.

Cette enquête de circulation a permis de recueillir des informations fiables et objectives, afin d’engager les nécessaires modifications pour fluidifier la circulation en ville.

La méthode

Cette enquête a été menée de au mois d’octobre 2021 selon une méthode objective de comptage électronique.

  • Des comptages électroniques: ils permettent, sur un axe donné, de connaitre le nombre de véhicules l’empruntant. Cette technologie permet également de connaitre le sens de circulation, la taille du véhicule (véhicule léger, poids lourd…) mais aussi la vitesse de passage.

Image des points de comptage – cf photos qu’avait prises ASH.

  • Des comptages directionnels : ces points sont placés à des intersections et permettent de connaitre précisément le mouvement directionnel des véhicules (et donc le report d’une partie à l’autre de la commune). Ces points ont mesuré les mouvements aux deux heures de pointe de la journée : entre 7h30 et 9h puis entre 17h30 et 19h.

Les points de comptages ont été déployés à des endroits stratégiques, mais aussi sur des endroits connus comme étant des points difficiles de passage.

Un état des lieux exacts relatifs aux sens de circulation actuels a été réalisé, permettant de comprendre les dynamiques de reports des véhicules.

Cette méthode permet d’aboutir à des cartes précises avec de multiples informations comme le nombre de véhicules en heures de pointe, leur vitesse moyenne sur une journée ou encore l’état de saturation du réseau communal aux heures de pointe.

La circulation : des axes très structurants et le double sens prédominant

L’actuelle RD902 (Avenue de Rosny – Grande rue) ou encore la RD10E (rue de Neuilly) sont des axes structurants et de transit. Ce flot de véhicules est engendré par la présence de l’autoroute A103 permettant de desservir les villes alentours à l’ouest et au nord.

Cette saturation du réseau départemental pousse les automobilistes non Villemomblois à trouver des itinéraires bis. Ces itinéraires bis provoquent un nombre important de véhicules empruntant le réseau de voirie municipale surchargeant le réseau communal.

À savoir : 8 véhicules sur 9, aux heures de pointe, passant par Villemomble, ne sont pas Villemomblois.

Les rues à double sens (le quartier de l’époque en est le cas typique) sont un facteur incitatif : ils permettent de traverser la ville en grande partie, sans passer par les grands axes. Pour autant, les difficultés de circulation se multiplient du fait de ce nombre important de véhicules.

Il convient donc de revoir les sens de circulation afin d’instituer, dans la concertation, des sens uniques partout où cela est possible. Cela aura alors deux vertus : fluidifier la circulation et protéger le plus possible les quartiers pavillonnaires.

Des carrefours pas suffisamment fluides

L’importance des flux routiers sur la commune obligent à un fonctionnement différent des feux tricolores. Certains carrefours, comme celui de l’avenue du Raincy – Grande rue par exemple, doivent pouvoir trouver un fonctionnement différent afin de s’adapter au trafic.

La municipalité va donc travailler à un nouveau fonctionnement des feux permettant une fluidification de la circulation.

Des aménagements cyclables incomplets et qui manquent d’efficacité.

Les aménagements actuels ne relient pas les pôles générateurs de trafic (écoles, gare, commerces…) et son incomplets.

Il est donc préconisé de retravailler, avec les Conseils de quartier, un maillage pertinent de desserte, sans passer par les routes départementales.
Cela devra également s’inscrire à l’échelle de Grand Paris Grand Est (GPGE) et du Département.

Traversées piétonnes parfois compliquées

Les rues villemombloises possèdent une structure plus étroite que dans la plupart des autres villes. Cela engendre des circulations piétonnes parfois compliquées, notamment lorsque les ordures et autres encombrants sont de sortie.

C’est la raison pour laquelle la ville travaille à l’élargissement des trottoirs sur les voies où le gabarit le permet, comme sur la rue de Neuilly, en collaboration avec le Conseil Départemental.

Le stationnement

Sur la plupart du territoire communal, le stationnement reste alterné et gratuit.

Ce mode de fonctionnement constitue aujourd’hui une grande difficulté au moment du changement de côté. Nombre d’habitants ont d’ailleurs demandé à la Ville de remédier à cette situation en figeant le stationnement. La municipalité a donc déjà travaillé sur les points les plus compliqués, en concertation avec les habitants (avenue Lucie, avenue Fredy et Lespinasse…)

Le figeage aura alors plusieurs vertus :

  • permettre une circulation plus fluide ;
  • permettre l’insertion de pistes cyclables ;
  • permettre la sanction des véhicules stationnés abusivement.

De manière générale, le pic de congestion du stationnement sur la commune se trouve à 6h du matin. Cela montre que la demande de stationnement est avant tout résidentielle.

Cœur de ville : une politique du stationnement à réinventer

Le stationnement en Cœurs de ville (Outrebon, Époque) souffre de peu de rotation et de nombreuses voitures au stationnement prolongé.

Diagramme de répartition des typologies de stationnement avenue Outrebon

Or, nos rues commerçantes (avenue Outrebon notamment) doivent voir un meilleur partage du stationnement afin de participer directement à la redynamisation du commerce de proximité.

Le parking Cœurs de ville Saint Charles va être une solution de plus pour permettre d’accéder aux commerces et faire vivre nos Cœurs de ville.

Conclusion

La commune de Villemomble possède un réseau de voirie avec de forts phénomènes de transits qui, par les pôles générateurs présents, ne pourra pas voir réduite ce trafic.

L’axe d’amélioration réside donc dans la cohabitation des modes de déplacement (développement des pistes cyclables, travail sur les sens de circulation…), mais aussi dans la pacification des quartiers pavillonnaires afin que nos rues redeviennent paisibles.

Le travail de concertation pour que les Villemomblois soient partie prenante est d’ores et déjà commencé et va se poursuivre au long des prochains mois.

Les commentaires sont clos.

Afin de traiter les dossiers d'inscription, le service enfance sera exceptionnellement fermé au public les jeudis 11, 18 et 25 avril après-midi. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée.